Investir

Lundi 1er juillet 2019
5 conseils pour se préparer à la pension

Lorsque l’on se sent en pleine force de l’âge et au faîte de sa carrière, il est parfois difficile d’envisager et de prévoir la pension. Néanmoins, nous l’avons déjà évoqué, pour maintenir son train de vie, il n’est jamais trop tôt pour l’organiser. Mais faut-il s’y préparer psychologiquement ?  

Un bouleversement des repères

Durant sa vie professionnelle, on se construit sur base du travail, par rapport à soi-même, aux collègues, aux supérieurs hiérarchiques, à la famille. L’arrivée de la pension met souvent cette identité à l’épreuve. Elle modifie aussi le rapport au temps : le quotidien n’est plus rythmé par l’alternance travail/loisirs, semaine/week-end. 
Pour certains, le passage est trop brutal, d’autres passent le cap comme une fleur.
Certaines entreprises organisent même des séminaires de préparation à la pension. Mais l’on peut aussi se mettre en condition tout seul. Positivement. 

5 conseils pour se préparer à la pension

- Ne pas voir uniquement la fin du travail, mais plutôt le début d’une nouvelle vie.
En adoptant une attitude positive, on voit le bon côté des choses et on se prépare à prendre du bon temps.
Un exemple ? Pouvoir enfin observer calmement les espèces rares des parcs animaliers, en dehors des jours de grosse affluence.

- Commencer bien avant la pension, à se créer et nourrir d’autres passions que le travail.
Lorsque l’on pratique déjà un loisir que l’on aime, c’est bien plus simple de le poursuivre une fois la pension arrivée.  
Une idée ? Entamer, vers 40 ou 50 ans, un sport, une activité artistique, une collection, un blog culinaire, littéraire ou autre…
 
- Dresser la liste de toutes les choses que l’on aura enfin le temps de faire. 
La pension, c’est week-end et vacances tous les jours. Un temps précieux à consacrer à ce que l’on aime.
Peindre, jardiner, danser, s’occuper de ses petits-enfants, voyager, s’initier au scrapbooking, faire des recherches généalogiques… 

- Déjà prévoir un sas entre la dernière journée de travail et le premier jour de la pension.
Pour que le passage de l’activité à l’oisiveté ne soit pas trop brusque, programmer un long voyage est un bon plan. Question de ne pas être entre ses quatre murs le jour J.
Un séjour de quelques semaines dans un pays exotique ou dans la région d’une famille éloignée que l’on voit trop peu.

- Se promettre de continuer à se sentir utile et se tourner vers les autres.
C’est le moment de chercher des causes qui nous touchent, personnellement ou non, et les associations auxquelles on pourra accorder du temps. Une façon de maintenir une vie sociale tout en faisant une bonne action.
Faire du bénévolat aux Restos du cœur, à la Croix Rouge, dans la bibliothèque de son village ou auprès d’une association de protection de la nature. 
​​​​​​​


Vos projets commencent ici

Contact

Vous avez une question? Consultez les questions les plus fréquemment posées ou posez-nous votre question.

Suggestions

Chez bpost banque, nous travaillons chaque jour à vous offrir des produits et services qui vous conviennent. Vous souhaitez nous faire part d'une suggestion ? N'hésitez pas : vous nous aiderez ainsi à améliorer la qualité de notre service.

Plaintes

Vous souhaitez nous faire part d'une plainte ​​​​​​​?


Autres façons de nous contacter

Nos experts financiers prendront le temps de répondre à vos questions. 

Par téléphone

Appelez le 02/278.50.31 

Avec votre expert financier

({{notCtrl.model.notifications.length}}):