(Vous n'êtes pas identifié)

Déductibilité fiscale de la garde d'enfants

Si votre enfant a devant lui deux longs mois d'été, vous devez en revanche gérer vos jours de congé avec parcimonie et trouver des solutions pratiques. Heureusement, de nombreuses possibilités d'accueil extrascolaire existent pour vous dépanner. Et bien que ce ne soit pas gratuit, la plupart des frais en la matière sont déductibles fiscalement.

Sous quelles conditions ces frais sont-ils déductibles ?

  • Votre enfant a moins de 12 ans (ou de 18 ans dans le cas d'un handicap lourd).
  • Il est fiscalement à votre charge.
  • L'accueil a lieu en dehors des heures d'école. C'est le cas des camps et plaines de jeux pendant les grandes vacances.
  • Les lieux d'accueil sont reconnus, agréés ou subsidiés par les pouvoirs publics ou l'ONE. Les activités organisées par les écoles ne sont pas concernées.
  • Vous disposez des attestations nécessaires obtenues auprès des organisateurs de la garde. Ces documents prouvent que toutes les conditions nécessaires en vue de la déduction fiscale sont respectées. N'oubliez pas de les demander.

À combien s'élève le montant déductible ?

Le montant déductible ne peut dépasser 11,20 euros par jour de garde et par enfant. Ce montant s'applique également pour les demi-jours. Si les frais sont inférieurs à ce plafond, vous pouvez seulement déduire le montant réellement payé. Attention : seuls les frais d'inscription sont déductibles, pas les frais d'affiliation.

Comment déduire ces frais ?

Une fois les vacances terminées, additionnez tous les montants déductibles fiscalement et indiquez le total au code 1384 de votre déclaration d'impôt. En pratique, vous retoucherez environ la moitié – ou un peu moins – de ce montant. De cette façon, le prix que vous paierez pour faire garder vos enfants pendant les vacances restera abordable !