(Vous n'êtes pas identifié)

Selon la législation actuelle, vous ne payez pas de précompte mobilier à l'échéance du contrat, ni en cas de décès avant l'échéance.